instrument


instrument

instrument [ ɛ̃strymɑ̃ ] n. m.
• 1365; estrument v. 1119; lat. instrumentum « ce qui sert à équiper », de instruere instruire
I
1Objet fabriqué servant à exécuter qqch., à faire une opération. REM. Instrument est plus général et moins concret que outil; désigne des objets plus simples que appareil, machine. appareil, engin, machine, outil, ustensile. « Primitif ou perfectionné, banal ou spécialisé, un instrument se définit par les usages qui lui sont reconnus. Il est façonné pour eux » (H. Wallon). Instruments aratoires. Instruments de chirurgie, de géométrie, de physique. Instruments de précision, de mesure ( -mètre) ; d'observation ( -scope) . Instruments enregistreurs ( -graphe) , récepteurs du son ( -phone) . Instruments de bord d'un avion.
Instrument tranchant : couteau, hache, etc. Apportez vos instruments de travail.
2Instrument de musique, et absolt instrument. Les instruments de l'orchestre. Jouer d'un instrument ( instrumentiste) . Instruments qu'on accorde. Mauvais instrument. chaudron, casserole, sabot; crincrin. Instruments à cordes ( banjo, contrebasse, guitare, 1. harpe, mandoline, violon, violoncelle) . Instruments à clavier ( clavecin, clavicorde, 3. épinette, 1. piano, piano-forte) ; à clavier et soufflerie ( accordéon, harmonium, orgue) . Instruments à percussion ( balafon, batterie, caisse, castagnettes, célesta, conga, tambour, triangle) . Instruments à vent : en bois ( clarinette, cornemuse, 1. flûte, hautbois) ; en cuivre ( bugle, clairon, 1. cor, cornet, saxophone, trombone, trompette) . Instruments à anche, à embouchure ( clarinette, saxophone) . Instruments anciens ( luth, lyre, olifant, syrinx, théorbe, tympanon, viole) . Instruments contemporains. synthétiseur (cf. Ondes Martenot). Instruments automatiques, mécaniques (cf. Boîte à musique, piano mécanique). Instruments à ondes électriques. « Je fis remarquer à Gertrude les sonorités différentes des cuivres, des instruments à cordes et des bois » (A. Gide). Facteur d'instruments.
IIFig.
1Moyen. Instruments de paiement. monnaie. « la plupart des inventions humaines [...] sont susceptibles [...] de se transformer en instruments de souffrance et de mort » (Duhamel).
2(1485) Personne ou chose servant à obtenir un résultat ( instrumentaliser). La concurrence, instrument de sélection. Devenir l'instrument, l'âme damnée de qqn. 2. agent, bras. Gluck « fut l'instrument de la révolution dramatique [théâtrale] que les philosophes préparent depuis vingt ans » (R. Rolland). Instrument de travail, de plaisir.
3Dr. Acte authentique. Titre propre à faire valoir des droits. Diplom. Original d'une convention, d'un traité. Les instruments de ratification d'un traité.

Instrument tout objet, brut ou fabriqué, capable de produire des sons utilisés à des fins musicales.

instrument
n. m.
d1./d Outil, appareil servant à effectuer un travail, une mesure, une opération, à observer un phénomène, etc. Instruments d'optique, de chirurgie.
|| Instrument de musique, qui sert à produire des sons musicaux.
Absol. Jouer d'un instrument.
d2./d Fig. Personne ou chose dont on se sert pour parvenir à ses fins. Faire de qqn, de qqch, l'instrument de sa réussite.

⇒INSTRUMENT, subst. masc.
I. — [Désignant une chose concr. permettant d'agir sur le monde phys.]
A. — 1. Objet fabriqué en vue d'une utilisation particulière pour faire ou créer quelque chose, pour exécuter ou favoriser une opération (dans une technique, un art, une science). Les imperfections inhérentes à notre organisation intellectuelle ou aux instruments artificiels dont l'intelligence dispose (COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p. 605). Grâce aux étonnantes propriétés de l'« artificiel » qui, séparant l'instrument de l'organe, permet au même être d'intensifier et de varier indéfiniment les modalités de son action sans rien perdre de sa liberté (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p. 318) :
1. L'homme s'est ingénié dès l'origine à résoudre le problème du transport et de la circulation. Il s'est servi d'abord pour cela des moyens que lui offrait son propre corps. Une première cause de diversités fut l'adaptation de ce corps aux instruments qui furent inventés pour lui servir d'auxiliaires.
VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 217.
P. anal. Pour traduire des effets incompris ou jugés impossibles à peindre jusqu'alors, M. Degas a dû se fabriquer un instrument tout à la fois ténu et large, flexible et ferme (HUYSMANS, Art mod., 1883, p. 137) :
2. En fait, l'outil que les mains d'Hindenburg et de Ludendorff maniaient au printemps de 1918 apparaissait par son matériel et l'instruction de la troupe comme un instrument de combat dont la mise au point et la trempe ne laissaient rien à désirer.
FOCH, Mém., t. 2, 1929, p. 6.
SYNT. Instrument commode, utile; instrument contondant, piquant, tranchant; instrument en fer, de fer, d'acier, de cuivre; faire, forger un instrument; manier, utiliser un instrument; se servir d'un instrument; instruments de travail, de production; instruments de couture, de cuisine; instruments de guerre.
En partic. [P. oppos. à outil considéré comme plus simple ou d'un usage moins relevé, et à appareil ou à machine considérés comme plus complexes] Une caisse assortie de tous les outils d'horlogerie, et autres, pour réparer les instrumens, à l'usage de l'horloger embarqué pour l'expédition (Voy. La Pérouse, t. 1, 1797, p. 248). Saruilles abandonna tout instrument à traction, charrue, herse ou rouleau, et s'en tint à l'outil de fil ardent, dont le mordant diminue l'effort de l'homme (PESQUIDOUX, Livre raison, 1928, p. 101) :
3. ... il n'y a point de technique s'il n'y a outil, instrument ou machine; mais ces objets, fabriqués de façon à régler l'action, et qui sont comme des méthodes solidifiées, ne font pas eux-mêmes la technique, qui est un genre de pensée.
ALAIN, Propos, 1930, p. 954.
SYNT. Instruments aratoires, agricoles; instruments d'agriculture; instruments de chasse, de pêche, pour la pêche; instruments chirurgicaux, de chirurgie; instruments de supplice, de torture; les instruments du culte; instruments de dessin, de chimie, de mathématiques, de physique; instruments optiques, d'optique; instruments astronomiques, d'astronomie; instruments horaires; instruments méridiens; instruments d'analyse, d'observation, d'expérimentation, de précision, de mesure.
MAR., absol. Instrument. Instrument à réflexion. Les marins au long cours ont des cercles de réflexion, des sextans ou des octans, qui leur servent à prendre la hauteur des astres au dessus de l'horizon, et à mesurer des distances de la lune au soleil, etc., etc. Ils disent de ces instrumens à réflexion, indifféremment : mon instrument, mon instrument est bon, mon instrument est de tel artiste, mon instrument est bien rectifié (WILL. 1831).
Instruments de bord. Ensemble de dispositifs groupés sur le tableau de bord (d'une voiture, d'un bateau, d'un avion) et permettant au conducteur ou au pilote de contrôler le bon fonctionnement de son appareil. Je vais m'occuper moi-même des cartes, des instructions nautiques et des instruments de bord (PEISSON, Parti Liverpool, 1932, p. 23).
AÉRON. Pilotage, vol aux instruments. Pilotage, vol effectué en l'absence de repères visibles, à l'aide des instruments de navigation existant à bord. Quant à 1927, on peut dire que c'est l'année de l'Atlantique : Nungesser et Coli disparaissent, ayant échoué de peu sans doute, le 8 mai. Quelques jours plus tard, Lindbergh va réussir, à bord du Spirit of St Louis que lui a construit Ryan. C'est un nouveau triomphe du pilotage aux instruments (Encyclop. Univ., t. 2, 1968, p. 946).
2. P. anal. Produit de création naturelle employé à une certaine fin, organe propre à remplir une fonction déterminée. Instrument organique; instrument de la manducation, de la marche. Certains organes ne sont que des produits, que des instruments créés par l'organisme; ainsi les os, les dents, les milieux de l'œil sont des instruments que l'individu conserve toute sa vie et qui ne se renouvellent plus (Cl. BERNARD, Princ. méd. exp., 1875, p. 240). Si l'instinct, est, par excellence, la faculté d'utiliser un instrument naturel organisé, il doit envelopper la connaissance innée (virtuelle ou inconsciente, il est vrai) et de cet instrument et de l'objet auquel il s'applique (BERGSON, Évol. créatr., 1907, p. 151).
ÉCON. ,,Instruments naturels de l'industrie, les matières et les forces que la nature fournit gratuitement à l'homme, par opposition aux instruments artificiels`` (LITTRÉ). Je tombe d'accord que la terre est un instrument; mais quel en est l'ouvrier? Est-ce le propriétaire? (PROUDHON, Propriété, 1840, p. 251).
3. P. ext. [Avec insistance sur l'effet, l'idée de la finalité propre à l'obj. étant absente ou secondaire] Chose naturelle ou artificielle utilisée pour produire un effet matériel ou susceptible de le produire. Un instrument dangereux. Ceux qui sont bien connus, dans la basse pègre de Paris, pour se servir de cet instrument de crime [un os de mouton] (G. LEROUX, Myst. ch. jaune, 1907, p. 28). Il s'était injecté une dose foudroyante de son poison habituel. Il avait eu la force de remettre à sa place l'instrument de mort (BOURGET, Sens mort, 1915, p. 300).
RELIG. Les Instruments de la Passion. Ensemble des objets utilisés dans la Passion du Christ. Reliques des instruments de la Passion. La pointe des mâts dépassant le bord du quai, hissait des croix, quelques-unes d'un travail fervent de dévot qui en escompte son salut; tous les instruments de la passion y figuraient : la couronne d'épines, le marteau, les clous, la lance et l'éponge au bout du roseau (HAMP, Marée, 1908, p. 10).
B. — Instrument de musique, ou absol. instrument. Objet entièrement construit ou préparé à partir d'un autre objet naturel ou artificiel, conçu pour produire des sons et servir de moyen d'expression au compositeur et à l'interprète. Les instruments ne jouaient même plus ensemble. Le cor avait manqué son entrée et pris une mesure trop tard; il continua cinq minutes, puis s'arrêta tranquillement pour vider son instrument (ROLLAND, J.-Chr., Révolte, 1907, p. 504). Il faut souligner que le XIXe siècle a vu surgir de nouveaux instruments de musique, notamment les sax, les tubas de Verdi, et se répandre l'utilisation de métaux dans la construction des flûtes et instruments à vent (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 200) :
4. Les sons appartiennent à tous, ils sont à la merci de tous. Que l'on heurte le clavier, et la mécanique travaille. Les cordes, frappées du marteau ou grattées par la plume, se prennent toujours à vibrer. Mais que Cécile pose les mains sur les touches de l'instrument et ce que l'on entend, ce n'est pas un son, c'est, dirait-on, l'âme même de Cécile.
DUHAMEL, Cécile, 1938, p. 222.
P. métaph. :
5. Grammairien-poète [Malherbe], sa tâche avant tout était de réparer et de monter, en artiste habile, l'instrument dont Corneille devait tirer des accords sublimes et Racine des accords mélodieux...
SAINTE-BEUVE, Tabl. poés. fr., 1828, p. 161.
SYNT. Bon, bel instrument; instrument harmonieux, mauvais instrument; son, timbre d'un instrument; jouer d'un instrument, sur un instrument; accorder son instrument; instruments savants, instruments ethniques; instruments d'orchestre; instruments de jazz; instruments d'accompagnement; concert d'instruments; instruments à cordes, à vent (de bois, de cuivre), à percussion; instruments à clavier, à archet, à anche(s), à embouchure; instruments mécaniques, électriques (électroniques).
P. anal. Instrument vocal. La voix comme organe de la parole ou du chant. L'instrument vocal des oiseaux est un tube, à l'embouchure duquel est une anche membraneuse (CUVIER, Anat. comp., t. 4, 1805, p. 455). Lorsque la voix est formée (technique vocale) et que, par une suite d'études ou exercices d'assouplissement de l'instrument vocal, elle a acquis toute sa souplesse (virtuosité) alors seulement le chanteur peut y ajouter les paroles avec les difficultés nouvelles qu'elles apportent (Arts et litt., 1935, p. 36-11).
II. — Au fig.
A. — Moyen, agent, intermédiaire servant à atteindre une fin :
6. Nous n'avons rien que les sentiments que nous ont donnés les choses; pour le don desquels nous ont été prêtées les choses. Les choses, les êtres ne nous sont qu'un moyen, qu'un instrument d'émotion.
GIDE, Feuillets, 1893, p. 46.
1. [Désignant une chose] Pour les âmes bien nées, la richesse n'était qu'un instrument, un point d'appui : il n'appartenait qu'au vulgaire de la considérer comme le but suprême de la destinée humaine (SANDEAU, Sacs, 1851, p. 33). Le savoir théorique se décompose en théories partielles, instruments indispensables, et souvent admirables, — mais instruments qui se prennent, qui se laissent, qui ne valent que par la commodité et la fécondité plus ou moins provisoires de leur emploi (VALÉRY, Variété V, 1944, p. 60) :
7. ... d'un maniement extrêmement délicat, il est [le chiffre], comme la langue, la pire ou la meilleure des choses. On peut, en toute innocence, lui faire dire ce qu'il ne dit pas. On peut, très consciencieusement et très volontairement, en faire cet instrument du suprême mensonge que raillait Disraëli.
SALLERON, Comment informer, 1965, p. 32.
SYNT. Instrument puissant; instrument intellectuel, logique; instruments culturels; instrument de pensée; instrument d'action, de communication, d'échange, de connaissance, de recherche; instrument de puissance, de règne, de politique, de propagande, de conquête, de domination, d'oppression, de tyrannie; instrument de liberté, de plaisir.
RELIG. Instrument de paix. ,,Objet avec lequel on donne la paix en le faisant baiser aux fidèles`` (MARCEL 1938).
2. [Désignant une pers.] Être l'instrument de Dieu, de la Providence, du destin, du pouvoir; être l'instrument des passions, de la vengeance de qqn. Tu as cessé d'être l'instrument de la grâce; mais en cessant d'en être l'instrument, tu en es devenu l'objet, et tu lui sers toujours de témoignage (SAINT-MARTIN, Homme désir, 1790, p. 385). Il y avait là une exigence élémentaire dont, pour être le symbole, je ne me sentais pas moins l'instrument et le serviteur (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 123) :
8. C'est en vain qu'il [l'homme] se prendrait pour l'instrument d'on ne sait quel dessein et qu'il se flatterait de servir des fins qui le transcendent. Il ne prépare rien, il ne prolonge rien, il ne se relie à rien.
J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p. 204.
En partic. [Avec insistance sur l'idée d'abolition de la volonté, de l'autonomie personnelle] Être un instrument au service de qqn; n'être qu'un instrument, un simple instrument, un instrument aveugle, docile, passif. Serviles instruments de coupables projets, De ce nouveau tyran sommes-nous les sujets? (LAMART., T. Louverture, 1850, I, 4, p. 1277). Et voilà qu'on n'en peut plus de n'exister pas par soi, de n'être toujours qu'un instrument aux mains de maîtres inconnus, de faire écho à leur sottise (GUÉHENNO, Journal « Révol. », 1938, p. 183) :
9. [Suivant Ruskin] vous ne pouvez obtenir dans aucun domaine collectif la perfection sans réduire l'homme à l'état de machine (...). C'est un agent, et du fait même qu'il ne sort en rien de sa fonction d'agent, dépend la perfection cherchée. Autrement dit, il devient impossible de ne pas lui dénier cette valeur de fin, faute de laquelle l'homme se ravale aussitôt à l'instrument.
DU BOS, Journal, 1923, p. 390.
3. Loc. Par l'instrument de. Par le moyen, par l'intermédiaire de. Vous avez cru qu'une alliance entre nos couronnes, par l'instrument du prince votre fils, et de moi, pouvait être faite pour le grand bien de ces couronnes (MONTHERL., Reine morte, 1942, p. 137). Les doctrines d'Épicure, de Spinoza, de Schopenhauer et de Kant nous font respectivement accéder à cet être universel par l'instrument de la sensation ou de l'entendement, de l'intuition mystique ou de la raison pure (J. VUILLEMIN, Essai signif. mort, 1949, p. 76).
4. GRAMM. Complément d'instrument. Complément indiquant l'instrument (chose ou personne) par lequel s'accomplit l'action exprimée. Cf. l'ex. de GREV. 1969 § 200 : il le perça de sa lance.
B. — DR. Acte juridique rédigé en forme légale servant à établir un droit, une obligation, une convention. Instrument authentique; l'instrument du mariage; les instruments d'un traité. Qu'est-ce qui a empêché la constitution de 1946, dépouillant peu à peu ses apparences, d'être l'instrument juridique de la démocratie nouvelle? (VEDEL, Dr. constit., 1949, p. 582). La plupart des instruments diplomatiques prévoient (...) des procédures de consultation préalables à toute action commune, destinée à restaurer la sécurité (BILLOTTE, Consid. strat., 1957, p. 4209).
Instrument de ratification. ,,Lettre par laquelle le chef de l'État ou l'autorité compétente confirme la signature que son plénipotentiaire a apposée au bas d'un document valant accord avec un pays étranger`` (Admin. 1972).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1119 estrument « objet fabriqué (outil, machine, appareil...) dont on se sert pour une opération » (PH. DE THAON, Comput, 1373 ds T.-L., s.v. estrument); 1365 instrument (N. ORESME, Traité des Monnoies, éd. M. L. Wolowski, p. XX : Monnoie est l'égal instrument à permuer les Richesses naturelles d'entre les hommes); 2. ca 1140 estrument « instrument de musique » (G. GAIMAR, Hist. des Anglais, éd. A. Bell, 1997); 1375-79 instrumens de musique (J. DE BRIE, Bon Berger, 85 ds T.-L.); 3. 1265 dr. estrumanz (Liv. de jost. 15 ds LITTRÉ); 2e moitié du XIVe s. instrumens (Dialogues fr.-flam. D 2b ds T.-L.); 4. ca 1485 « personne ou chose qui sert à parvenir à quelque fin » (Myst. V. Testament, éd. J. de Rothschild, 24950 : j'estoys l'instrument que Dieu, par son entendement Faisoit mouvoir pour son plaisir). Empr. au lat. instrumentum « mobilier, ameublement matériel, outillage », dér. de instruere, v. instruire. Fréq. abs. littér. : 4 208. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 6 568, b) 5 310; XXe s. : a) 4 855, b) 6 526. Bbg. DUB. Pol. 1962, p. 324. - KEYS (A.C.). Jouer d'un instrument. In : [Mél. Harmer (L.C.)]. 1970, pp. 53-64. - LÉVY (R.). Contribution à la lexicogr. fr. selon d'anc. textes d'orig. juive. Syracuse, 1960, pp. 337-340.

instrument [ɛ̃stʀymɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1365; estrument, v. 1119; au sens 1, v. 1160; lat. instrumentum « ce qui sert à équiper », de instruere. → Instruire.
———
I
1 Objet fabriqué servant à exécuter qqch., à faire une opération.REM. Instrument est plus général et moins concret que outil; mais désigne des objets plus simples que appareil, machine. Appareil, engin, machine, outil, ustensile; et suff. -ateur, -eur, -oir, -oire; → les préf. Arrache-, casse-, coupe-, hache-, monte-, presse-, tire-, etc. En outre, instrument s'oppose à outil en ce qu'il inclut les systèmes artificiels capables d'améliorer la perception (→ ci-dessous cit. 3.1). — Fabriquer, produire des instruments.
(Qualifié). || Instruments aratoires. Agricole (outillage), cheptel (cheptel mort). || Instruments de chirurgie (→ 1. Éponge, cit. 3), de géodésie, de géométrie, de physique, d'astronomie, d'optique (→ 2. Optique, cit. 3), de marine. || Instruments de dessin (cit. 2), de calcul. || Instruments de précision. || Instruments de petite taille, utilisés pour des manipulations très précises. Micro-instrument. || Instruments du bord, instruments de bord ( aussi Tableau). || Pilotage, vol aux instruments (sans visibilité). || Instruments enregistreurs ( suff. -graphe). || Instruments de mesure ( suff. -mètre). || Graduation d'un instrument. || Instruments d'observation ( suff. -scope). || Instruments récepteurs du son ( suff. -phone). || Instruments permettant de reproduire des objets, des contours, des dessins ( suff. -type). || Instruments servant à inciser, à sectionner ( suff. -tome). || Instruments de vérification (→ Examen, cit. 8). || Branches, cadran, manches d'un instrument.
tableau Quelques noms d'instruments.
1 Pour exercer un art, il faut commencer par s'en procurer les instruments, et, pour pouvoir employer utilement ces instruments, il faut les faire assez solides pour résister à leur usage.
Rousseau, Émile, II.
1.1 D'autres instruments, façonnés grossièrement, il va sans dire, furent ainsi fabriqués, lames de rabot, haches, hachettes, bandes d'acier qui devaient être transformées en scies, ciseaux de charpentier, puis, des fers de pioche, de pelle, de pic, des marteaux, des clous, etc.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 202.
2 (…) des instruments de précision (un baromètre, une boussole, un odomètre, des compas) […]
Valery Larbaud, Barnabooth, Journal, p. 128.
3 (…) le médecin achevait de disposer sur la gaze stérilisée le contenu de la trousse (…) La boîte des instruments (…) Le bistouri, les pinces.
Martin du Gard, les Thibault, t. II, p. 142.
3.1 Le XVIIIe siècle a été le grand moment du développement des outils et des instruments, si l'on entend par outil l'objet technique qui permet de prolonger et d'armer le corps pour accomplir un geste, et par instrument l'objet technique qui permet de prolonger et d'adapter le corps pour obtenir une meilleure perception; l'instrument est outil de perception. Certains objets techniques sont à la fois des outils et des instruments, mais on peut les dénommer outils ou instruments selon la prédominance de la fonction active ou de la fonction perceptive.
Gilbert Simondon, Du mode d'existence des objets techniques, p. 114.
3.2 Ils (les Anthropoïdes) savent aussi réduire, par l'emploi d'instruments, l'écart imposé par la distance entre l'extrême portée de leurs gestes et la proie (…)
Primitif ou perfectionné, banal ou spécialisé, un instrument se définit par les usages qui lui sont reconnus. Il est façonné pour eux. Il impose à ceux qui veulent s'en servir son mode d'emploi. Il existe de façon durable et indépendante. Pour qui sait qu'il existe, il faut l'aller quérir en cas de besoin. C'est un objet constitué, un objet construit selon certaines techniques en vue d'autres techniques, le produit souvent remanié d'expériences traditionnelles ou récentes dont il transmet le fruit (…)
Henri Wallon, l'Évolution psychologique de l'enfant, p. 150.
2 Instrument de musique, et, absolt, instrument : objet fabriqué ou adapté à partir d'un objet naturel, destiné à produire des sons musicaux et à donner une existence sonore non vocale aux conceptions musicales. Musique. || Jouer, toucher d'un instrument. || De quels instruments jouez-vous ? || Le timbre d'un instrument. || Mettre un instrument au diapason. || Emboucher un instrument. || Musiciens qui accordent (cit. 9 et 33) leurs instruments. || Les instruments de l'orchestre. || Solo d'un instrument (→ Exhibition, cit. 2). || Harmonie (cit. 1) d'un concert (cit. 13) d'instruments. || S'endormir (cit. 14), s'éveiller (cit. 1), chanter au son des instruments (→ 1. Barde, cit. 1). || Mauvais instrument. Chaudron, crécelle, crincrin, sabot. || Les couacs d'un instrument criard, discord. || Clés, diapason d'un instrument. || Fabricant d'instruments. Facteur.Instruments à cordes. Alto, archiluth, balalaïka, banjo, cistre, cithare, contrebasse (cit.), guitare, guzla, harpe, luth, lyre, mandoline, mandore, rebab, sarod, sitar, théorbe, violon, violoncelle. || Chanterelle, chevalet, chevilles, sillet, tête d'un instrument à cordes. || Instruments à cordes et à clavier. Clavecin, clavicorde, épinette, piano, vielle.Instruments à percussion. Balafon, batterie, caisse, calebasse, carillon, castagnette, célesta, chapeau (chinois), cliquette, cloche, clochette, crécelle, crotale, cuiller, cymbale, cymbalette, cymbalum, glockenspiel, gong, grelot, harmonica (à clavier), hochet, maracas, sanza (cit. 1), sistre, sonnaille, sonnette, tabla, tambour, tambourin, tam-tam, timbale, timbre, triangle, vibraphone, xylophone.Instruments à vent : en bois ( Bois; basset, basson [cit. 2], biniou, clarinette, cor [anglais], cornemuse, flageolet, flûte [1. Flûte, cit. 4], galoubet, hautbois [cit. 1], musette, octavin, serpent); en cuivre ( Bugle, clairon [cit. 4], cor [d'harmonie, à piston], cornet, hélicon, néo-cor, ophicléide, sarrussophone, saxhorn, saxophone, trombone, trompette, tuba). || Instruments graves. Baryton, basse. || Instruments à anche, à embouchure (cit. 1), à clavier et soufflerie ( Accordéon, harmonium, orgue).Instruments anciens ( Bombarde, bombardon, cromorne, crotale, diaule, guimbarde, luth, lyre, manichordion, olifant, psaltérion, rebec, sambuque, sistre, syrinx, théorbe, turlurette, tympanon, viole); populaires ( Harmonica, ocarina).
Instruments traditionnels ( Biniou, chalumeau, mirliton, pipeau). || Instruments mécaniques. Boîte (à musique), orgue (de Barbarie), piano (mécanique), serinette. || Instrument à ondes électriques; instruments électroniques. Synthétiseur.
4 Cependant David et tout Israël jouaient devant le Seigneur de toutes sortes d'instruments de musique, de la harpe, de la lyre, du tambour, du sistre, de la cymbale et des trompettes.
Bible (Sacy), les Rois, II, VI, 5.
5 (…) tout annonce en ce pays la dureté de l'organe musical (…) les instruments militaires, les fifres de l'infanterie, les trompettes de la cavalerie, tous les cors, tous les hautbois, les chanteurs des rues, les violons des guinguettes, tout cela est d'un faux à choquer l'oreille la moins délicate.
Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse, Lettre XXIII.
6 L'administration, pour un modique salaire, chargea Schmucke des instruments qui ne sont pas représentés dans l'orchestre des théâtres du boulevard, et qui sont souvent nécessaires, comme le piano, la viole d'amour, le cor anglais, le violoncelle, la harpe, les castagnettes de la cachucha, les sonnettes et les inventions de Sax, etc.
Balzac, le Cousin Pons, Pl., t. VI, p. 543.
7 Christophe a ses entrées aux concerts et au théâtre; il apprend à toucher de tous les instruments. Il est même d'une jolie force déjà sur le violon (…)
R. Rolland, Jean-Christophe, Le matin, p. 113.
8 Le rôle de chaque instrument dans la symphonie me permit de revenir sur cette question (…) Je fis remarquer à Gertrude les sonorités différentes des cuivres, des instruments à cordes et des bois, et que chacun d'eux à sa manière est susceptible d'offrir, avec plus ou moins d'intensité, toute l'échelle des sons, des plus graves aux plus aigus.
Gide, la Symphonie pastorale, p. 53.
8.1 Il semble qu'on soit, autour de 20 000 avant notre ère, en présence des plus anciens instruments de musique connus. Cela n'implique nullement qu'il s'agisse d'un début, mais simplement que quelques témoins, taillés dans l'os, ont pu se conserver; on peut imaginer en bois, en roseau, en crin de mammouth tous les sifflets, flûtes ou harpes qui resteront probablement inconnus. Les documents sont par conséquent très minces, mais formels : entre le 35e et le 20e millénaire l'homme avait sûrement déjà maîtrisé la figuration du rythme.
A. Leroi-Gourhan, le Geste et la Parole, t. II, p. 217.
3 Par anal. Objet utilisé pour une fin déterminée. || Aiguiser un instrument tranchant. Couteau, hache. || Instrument émoussé (1. Émoussé, cit. 10, par métaphore). || Instrument contondant. || De petits instruments de coquetterie, en acier (cit. 0.2), en plume. || Enfant qui s'estropie (cit. 3) avec un instrument dangereux. || Instruments de supplice. — ☑ Loc. Les instruments de la Passion (du Christ) : la couronne d'épines, le marteau, les clous, la lance, l'éponge (thème iconographique).Apportez vos instruments de travail. || Façonner (cit. 7) des instruments de première nécessité. || Gitans (cit. 1) qui raccommodent des instruments de cuivre ( Ustensile). || Il lui arracha l'instrument des mains (→ Fatalité, cit. 17). || Laisse là ce maudit instrument. Engin (→ Enflammer, cit. 5).
9 (…) vous voilà munis d'instruments commodes, qui vous servent à vous faire réciproquement de larges plaies (…)
La Bruyère, les Caractères, XII, 119.
10 (…) anges portant des palmes et des instruments de supplice, torches, fagots de bûcher, glaives (…)
Th. Gautier, Voyage en Russie, p. 221.
Liturgie. || Les instruments de culte.
———
II Fig.
1 Instrument de… : moyen. || L'armée (cit. 9), instrument de guerre. || Le corps (cit. 16) humain, incomparable instrument de travail. || L'impôt (cit. 4), instrument financier et politique. || Exercer (cit. 3) les sens, instruments de l'intelligence. Organe.
11 (…) la plupart des inventions humaines propres à nous donner du bonheur ou du plaisir, même du plus noble, sont encore susceptibles, entre des mains scélérates ou malhabiles, de se transformer en instruments de souffrance et de mort.
G. Duhamel, Scènes de la vie future, Dédicace.
Gramm. || Complément d'instrument (ou de moyen), introduit par : avec, de (Il le perça de sa lance), par (Être tué par une bombe).
2 (1485). || L'instrument, un instrument de… : chose ou personne servant à obtenir un résultat (→ Électoral, cit. 1; équitable, cit. 6). || L'hébreu, instrument capital de l'exégèse (cit. 1) biblique. || La concurrence (cit. 9), instrument de sélection. || Paris, instrument de l'unité française (→ Indivisible, cit. 3).Personnes. || Devenir l'instrument, l'âme damnée (cit. 15) de qqn. Agent, bras. || Homme qui est l'instrument des dieux (→ Impersonnalité, cit. 2). || La femme, considérée comme un instrument de plaisir par l'homme (→ Abstraire, cit. 2; harmonie, cit. 9; honneur, cit. 59).
12 Et toi, de mes exploits glorieux instrument (…)
Fer, jadis tant à craindre (…)
Corneille, le Cid, I, 4.
13 (…) au lieu d'être une maîtresse, tu n'étais qu'un instrument de volupté, un moyen de tromper un désir impossible à réaliser.
Th. Gautier, Mlle de Maupin, III.
14 (Gluck) fut l'instrument de la révolution dramatique que les philosophes préparent depuis vingt ans.
R. Rolland, Musiciens d'autrefois, p. 225.
14.1 (…) je vous considérais, en somme, comme un instrument de mon plaisir et de mon bonheur.
Montherlant, Pitié pour les femmes, p. 29.
15 (…) le livre demeure et demeurera longtemps l'instrument essentiel de la connaissance efficace.
G. Duhamel, Turquie nouvelle, V.
16 (…) puis il revient à sa table de travail où il trouve son vrai bonheur, et à moi, parce que je suis l'un des instruments de ce travail, quelque chose comme son stylographe ou son Littré.
A. Maurois, les Roses de septembre, I, IV.
Sans compl. en de. || Il considère ses subordonnés, ses collaborateurs comme de simples instruments.
16.1 Les fonctionnaires les plus élevés de l'usine n'auraient jamais songé seulement à sortir de leurs attributions régulières. Investis en face de leurs subordonnés d'un pouvoir presque absolu, ils étaient chacun, vis-à-vis de Herr Schultze, — et même vis-à-vis de son souvenir, — comme autant d'instruments sans autorité, sans initiative, sans voix au chapitre. Chacun s'était donc cantonné dans la responsabilité étroite de son mandat, avait attendu, temporisé, « vu venir » les événements.
J. Verne, les Cinq Cents Millions de la Bégum, XV, p. 226.
3 (V. 1265). Dr. Acte authentique (cit. 1).Titre propre à faire valoir des droits (→ Effet, cit. 40).(1694). Diplom. Original d'une convention, d'un traité. || Instrument diplomatique (→ Heure, cit. 52). || Échanger les instruments de ratification d'un traité. || Instrument d'acceptation, d'adhésion, d'approbation, de ratification.
4 Écon. (vx). Matériau, force fourni(e) par la nature à l'homme.
DÉR. Instrumentaire, instrumenter, instrumentiste. — V. Instrumental, et aussi instrumentalisme, 1. instrumentaliste.
COMP. Micro-instrument, porte-instruments.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • instrument — in·stru·ment n 1: a means or implement by which something is achieved, performed, or furthered an instrument of crime 2: a document (as a deed, will, bond, note, certificate of deposit, insurance policy, warrant, or writ) evidencing rights or… …   Law dictionary

  • instrument — INSTRUMÉNT, instrumente, s.n. 1. Unealtă, aparat cu ajutorul căruia se efectuează o anumită operaţie. ♦ Aparat construit pentru a produce sunete muzicale. 2. fig. Persoană, forţă, lucru, fapt de care se serveşte cineva pentru atingerea unui scop …   Dicționar Român

  • instrument — INSTRUMENT. s. m. Outil, ce qui sert à l ouvrier, à l artisan pour faire manuellement quelque chose. Bon instrument. instrument necessaire. instrument de Chirurgie. instruments de Charpentier, de Maçon &c. un ouvrier fourni de tous ses… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Instrument — may refer to:* Instrument (film) * Instruments (band), a Canadian recording ensemble * Instruments (application), a performance visualizer;Types of instruments * Musical instrument, a device designed to produce music * Financial instrument, a… …   Wikipedia

  • Instrument — Instrument, und teils analog der Sammelbegriff Instrumentarium, steht: allgemein, im technischen und übertragenen Sinne, für ein Werkzeug für Musikinstrument, ein Gerät zur Erzeugung von Klängen für anzeigende Messgeräte, siehe Anzeige (Technik)… …   Deutsch Wikipedia

  • Instrument — Sn std. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus l. īnstrūmentum Gerät, Urkunde , Konkretum zu l. īnstrūere herrichten, ausrüsten , mit übertragener Bedeutung unterrichten (instruieren). Adjektiv: instrumental; Kollektivum: Instrumentarium.    Ebenso… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Instrument — In stru*ment, n. [F. instrument, L. instrumentum. See {Instruct}.] [1913 Webster] 1. That by means of which any work is performed, or result is effected; a tool; a utensil; an implement; a device; as, the instruments of a mechanic; astronomical… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • instrument — (n.) late 13c., musical instrument, from O.Fr. instrument means, device; musical instrument (14c., earlier estrument, 13c.) and directly from L. instrumentem a tool, apparatus, furniture, dress, document, from instruere arrange, furnish (see… …   Etymology dictionary

  • Instrument — In stru*ment, v. t. 1. To perform upon an instrument; to prepare for an instrument; as, a sonata instrumented for orchestra. [1913 Webster] 2. To furnish or equip with instruments; to attach instruments to; as, the fighter planes were heavily… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • instrument — instrùment m <G mn nātā> DEFINICIJA 1. a. pomagalo i oruđe za rad u laboratoriju ili u ordinaciji b. sprava za mjerenje, snimanje, pokazivanje određenih vrijednosti, posebno kao dio kontrolnog sustava [svi su instrumenti u avionu otkazali]… …   Hrvatski jezični portal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.